• Bertrand Huchot

Reminéraliser, le bon réflexe!

Qui n’a jamais entendu parler de l’importance de faire une cure de nettoyage de l’organisme ? Cette notion commence à être bien répandue et comprise. Mais il n’en est pas encore de même du besoin de se réminéraliser. Et pourtant le besoin est bien réel. Des centaines de réactions biochimiques dans notre corps sont dépendantes de la présence de minéraux. Nos os, dents et ongles en particuliers en contiennent de grandes quantités.

Plus de 70 minéraux et oligo-minéraux existent dans le corps humain. Certains de leur rôles sont biens connus, d’autres moins voire pas du tout.

Nos sols sont de plus en plus en pauvres en minéraux, notamment en ceux présents à l’état de trace, les oligo-minéraux.

C’est le cas pour le manganèse, sélénium, zinc et chrome, par exemple. Et qui dit manque de minéraux dans les sols dit légumes pauvres en minéraux. Or ceux-ci étant la principale source de minéraux du corps, il est clair que le risque de carence est de plus en plus important.

De plus, notre mode de vie, l’excès de stress, une alimentation raffinée entraînent une acidification de l’organisme qui  est cause de déminéralisation. L’inverse est aussi vrai, car un apport de minéraux est incontournable dans la lutte contre l’acidité.

Les raisons de surveiller nos minéraux ne manquent pas.

Combien de gens se précipitent sur des formules de drainages, de nettoyage, sans savoir que cela demande un effort important au corps, un surplus de travail, alors qu’elles sont peut-être en carence de certains minéraux dont le corps aura besoin ?

Procéder à cure de minéralisation (pour 2-3 semaines) avant la cure de drainage est la seule façon de s’assurer que vous de ressortirez pas plus affaibli et carencé qu’avant celle-ci.

Des suppléments très intéressants existent sur le marché, à base d’eau mer ou de d’eau provenant du grand lac salé par exemple. L’eau de mer a la même composition minérale que le sérum sanguin humain et son affinité avec nous est merveilleuse(1).

Bien sûr, attention aux quantités ingérés, le trop est l’ennemi du bien. Renseignez vous auprès de thérapeutes compétents.

Le règne végétal a mis notre disposition de nombreuses plantes qui sont de grandes sources de minéraux sur une forme disponible pour l’organisme. Ortie, trèfle rouge, avoine fleurie, prèle feront d’excellentes tisanes. Trois tasses par jours de ces plantes, seules ou en combinaison vous feront le plus grand bien.

Consommez des légumes quotidiennement. Cinq portions sont estimées nécessaires au minimum. Profitez de jus de légumes verts. Évitez les jus «rouges» du commerce, composés principalement de tomate, trop acidifiants.

Découvrez les algues et leur impressionnant potentiel nutritif.

La nature n’a pas fait les choses au hasard. Nous ne connaissons pas tout du fonctionnement du corps humain. Les minéraux forment un des acteurs essentiels de ce bon fonctionnement. Prenons les devant, n’attendons d’être en carence pour agir. C’est malheureusement la façon habituelle de l’être humain. Il va attendre «d’être dans le mur» pour réagir. Il existe pourtant des habitudes simples à mettre en place afin de prévenir de nombreux maux. À nous de vouloir nous y intéresser.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

On mange trop!

Je vous arrête tout de suite, je ne invite pas à ne plus vous alimenter ou rentrer dans un jeûne sans fin. Manger est nécessaire! La belle affaire, tout un scoop non? Mais manger à sa fin, ni trop, ni

Des Légumes Racines!

Quand c’est la saison des rhumes, grippes et autres dépressions saisonnières, certaines personnes sont prêtes à combattre le «mal». Que ce soit à coup d’antibiotiques, de vaccins voire de produits nat

«Le microbe n’est rien, le terrain est tout»

L’histoire veut que cette phrase ait été prononcée par Louis Pasteur sur son lit de mort, reconnaissant ainsi la pertinence de la théorie de Claude Bernard, physiologiste du 19ème siècle et père de l’